PERCEVALMUSIC + BESOIN DEAD + RADIKAL SATAN

Salle 1

PERCEVALMUSIC + BESOIN DEAD + RADIKAL SATAN
27 fév 2015

RADIKAL SATAN

tango industriel chanté et délavé dans des effluves psyché rock

Concert de sortie de résidence avec Thomas Bonvalet (du 24 au 27 février). Résidence soutenue par la Mairie de Paris.

Démon à deux têtes des frères argentins César et Mauricio Amarante, Radikal Satan propose un univers fragile et brut, un tango industriel délavé dans des effluves psyché-rock. Leur douce fureur tire ses envoûtements autant de Piazzolla que du rock obsessionnel. Evoquant la vie suburbaine, l’errance, les chansons évoluent au fil des multiples rencontres... Avec comme indispensable arrière fond, le vécu et l’angoisse tapie.

RADIKAL SATAN
27 fév 2015

PERCEVALMUSIC

rock architectural

Projet parallèle de Tony Chauvin, guitariste de Chevreuil (duo guitare batterie déjà culte ayant initié les concerts hors scène et la spatialisation de la musique via la quadriphonie de la guitare depuis 1998), accompagné par le batteur/saxophoniste Ti Yann Février. Après les albums "Viescolaire" en 2005 et "Dormir Sommeil !" en 2007, le spectacle / installation "Axes" en collaboration avec le graphiste Laurent Chomette en 2009, mais aussi les compositions de la musique des spectacles de danse contemporaine "Comme en plein jour" (2008) et "Qu’après en être revenu" (2010) de Jean-Baptiste André, en 2013 voici le nouvel album de Percevalmusic : "Recueil Du Mal".

Ici, le procédé de composition s’appuie toujours autour de cette guitare quadriphonique qui entoure la batterie avec toujours cette grandeur éloquente, cette complexité et ces méandres. Elle emporte le spectateur dans une performance musicale où se côtoient acoustique et électrique, finesse et brutalité, stabilité et chaos. Comme serait une anti musique de chambre aristocratique, architecturale et organique, qui en associant la force du rock et la finesse de la tradition classique évoquerait un groupe progressif plongé dans notre contemporanéité.

PERCEVALMUSIC
27 fév 2015

BESOIN DEAD

noise punk de banlieue

Le duo est devenu le projet solo de Pascal, président de Mon Cul (http://moncul.org), bassiste des Louise Mitchels et de La Fraction. Une installation comprenant une batterie, deux guitares utilisées en percussion et du chant. Aucune pédale de boucle, des structures simples. Un projet fragile où l'on sent que tout peut s'écrouler à n'importe quel moment. Un peu tout l'inverse de ce que prônent les magazines rock machos.

BESOIN DEAD
Ven. 27 fév 2015 20h00

Concert

5-8€

S'inscrire à l'événement Facebook

BILLETTERIE

Achetez vos places de concert et de spectacle en ligne ! 

Playlist

Suivez-nous !