Inouïs du printemps de Bourges

Salle 1

Inouïs du printemps de Bourges

Premier dispositif national de repérage et de sélection de nouveau talents artistiques, les iNOUïS du Printemps de Bourges Crédit Mutuel s’appuient aujourd’hui sur plus de 350 professionnels qui défrichent sur tout le territoire les perles rares. Ce réseau unique, piloté par Réseau Printemps, offre depuis 32 ans, la possibilité aux jeunes artistes de se faire repérer par les professionnels et de rencontrer leur public ! Chaque année plus de 3500 artistes s’inscrivent et seulement une trentaine d’entre eux se produira sur les scènes du festival. L’aventure des iNOUïS se poursuit après le festival avec la participation des artistes à différents événements prestigieux français et internationaux, avec le soutien à la professionnalisation via des formations et résidences et la Tournée des iNOUïS à l’automne.

Préventes disponibles ici

Retour

25 janv 2018

20h30

ELIAS DRIS

Folk

Elias Dris grandit en banlieue parisienne. Très jeune, il se passionne pour la scène ainsi que pour la musique rock et folk. Il se réfugie dans les disques de Neil Young, David Bowie, Joni Mitchell, Leonard Cohen ; la lecture, la poésie de Rimbaud, Walt Whitman, Allen Ginsberg et se jure de ne jamais devenir un Assis. 

A 17 ans, Elias Dris quitte l'école pour entamer une formation d'acteur. Le metteur en scène Arny Berry lui confie un rôle dans son Macbeth, à la suite de quoi Elias parcourt la France pendant deux ans avec différentes compagnies théâtrales. Il enregistre en parallèle 3 EP's.

Pour retrouver les influences dont sa musique est pétrie, Elias quitte le continent pour la Californie, qui a vu naître les grandes figures de la contre-culture américaine. C'est à Los Angeles, le long de la Pacific Coast Highway qu'il écrit la plupart des chansons qui composeront Gold In The Ashes. Suivant une idée de longue date, il contacte Tom Menig (connu notamment pour ses collaborations avec sa fille : Alela Diane) et lui propose de travailler sur ce premier album. 

Enthousiasmé par les démos, Tom Menig l'invite à enregistrer dans son studio qu'il a fait construire à Grass Valley, au nord de la Californie. Elias quitte alors Los Angeles, accomplit un pèlerinage sur les hauts lieux de la « Beat Generation », puis gagne Nevada City pour rejoindre le producteur américain. Après quelques jours d'enregistrement au milieu des montagnes, dans une petite ville qui n'a pas beaucoup changé depuis les temps héroïques de la conquête de l'ouest, Gold In The Ashes voit le jour.

Malgré son jeune âge (il a 20 ans lors de l'enregistrement), Elias Dris sort un premier album d’une étonnante plénitude ; une superbe collection de folk songs authentiques et douces, parfois mélancoliques, toujours chaleureuses. Une attachante nouvelle voix à suivre dans la famille des songwriters sensibles.

 

 

 

ELIAS DRIS
25 janv 2018

21h15

ONE-EARED BOY

Rock

Je m’appelle Paul B Picard. 
J’habite à Paris et écris sous le nom de One-Eared Boy des chansons dans lesquelles j’essaie de faire cohabiter mes principales influences que sont les voix du Delta Blues, les guitares crues et rugueuses du garage des 60’s, la folk rageuse de Dave Van Ronk, les habillages au Mellotron de la soul de Detroit, et le tout dans une production résolument tournée vers le lofi.

Nous enregistrons tout à la maison avec Fabio Garcia qui est devenu un membre essentiel de One-Eared Boy. Nous travaillons avec les seuls moyens que l’on a - ce qui, je crois, permet à nos enregistrements de garder une certaine humeur et un caractère spontané.

Un premier EP ainsi qu’une vidéo sortis en mai 2017 nous ont permis de recevoir le soutien de certains medias comme les les Inrockuptibles ou la radio suisse Couleur 3 qui a intégré à ses playlists le titre Take It Like A Man.

Cette petite exposition nous a permis d’ouvrir le côté live du projet que nous partageons avec deux musiciens supplémentaires et de fouler quelques scènes comme le Point

Éphémère (en ouverture de The Wanton Bishops). Nous travaillons actuellement sur les prochaines chansons que nous comptons sortir les unes après les autres dès janvier 2018.

 

ONE-EARED BOY
25 janv 2018

22h00

AL QASAR

Rock

Après une dizaine d’années passées outre-Atlantique, l’explorateur du son Thomas Bellier (Blaak Heat, Spindrift, Sonny Simmons) revient en France avec AL-QASAR, un hommage à la pop psychédélique 70s du Moyen-Orient. Mariant un son garage rock old-school et instruments traditionnels du monde arabe, AL-QASAR propose un groove rétro aux influences turques, iraniennes, afghanes et syriennes.

Les textes en arabe de l’ethnomusicologue jordanien Fareed Al-Madain y parlent de chaos, d’oppression, de rêves, d’addictions. À la manière du punk ou du rap à leur époque, AL-QASAR est le reflet d’une génération laissée pour compte.

Avec un line-up représentant une demi-douzaine de nationalités d’origine, le projet se présente comme une attaque sans complexes contre le sectarisme ambiant. AL-QASAR est bien plus qu’une timide fusion entre Orient et Occident : c’est la culmination de plusieurs traditions musicales, l’évolution naturelle d’une scène underground née dans les années 1970 à coups de guitares fuzz et de oud.

AL QASAR
25 janv 2018

22h45

GOTHKING

Rock

Basé entre Londres et Paris le groupe s'est créé à une fête sauvage où se sont cotoyés Molly, Vodka Redbull et une playlist avec les Ramones, les Stooges, les Cramps, Young Thug et Danny Brown. Peu de temps après le groupe a tourné son premier clip en collaboration avec GORSAD - un collectif artistique subversif basé à Kiev qui a récemment signé le clip "Time To Live" d'Ariel Pink.

 

GOTHKING
Jeu. 25 janv 2018 20h00

Festival

Entrée libre

S'inscrire à l'événement Facebook

BILLETTERIE

Achetez vos places de concert et de spectacle en ligne ! 

Playlist

Suivez-nous !