12 mai 2017

AWA LY

Afro soul

Une nuit, Awa fît un rêve...

L’atmosphère y était enchantée, comme mystique, nimbée dans une scénographie convoquant la lune, la Terre et les éléments. Mélange ancestral entre les Indiens d’Amérique et l’Afrique, l’être chamanique était là, s’exprimant dans une langue inconnue, narrant des histoires réelles ou fantasmées. Ces récits, elle les recevait d’autres, se les appropriait, s’en imprégnait, partageait leur joie, soulageait douleur ou tristesse contenue. Au réveil, la narratrice chamanique s’était évanouie mais sa présence était encore palpable, Awa en fit la conteuse de ce nouvel album : Five and a Feather.

Five, comme toutes ces choses que l’on chiffre par cinq : les sens, les océans, les lignes d’une portée musicale, les doigts de la main… Et feather, la plume, l’élément magique, qui les relie, celle dont Awa s’est servie pour écrire et composer les dix titres de ce nouvel album où, sous les pinceaux de SainaSix, elle devient la première femme noire immortalisée dans l’esthétique Art Nouveau de Mucha.

Dix titres qui renvoient au format des 33trs qu’Awa écoutait dans le salon familial, quand soul, blues, musiques Africaines et orchestres Afro-Cubains nourrissaient son enfance. Si c’est sur le tapis velouté du jazz qu’elle a choisi de marcher, Awa a pourtant décidé de ne pas le laisser tel quel, préférant l’orner de motifs folk ou laisser des invités y broder leur passage. La kora de Ballaké Sissoko, la senza de Paco Sery, la contrebasse de Greg Cohen, le chant de Faada Freddy, la steel-guitar ou le erhu (violon chinois) sont autant d’éléments qui viennent enluminer les récits de la conteuse chamanique.

Réalisé en compagnie de la paire Jean Lamoot et Pascal Danae, (Victoire de la Musique 2015, catégorie musiques du monde avec leur groupe Rivière Noire. Collaborations avec Noir Désir, Bashung, Salif Keita, Gainsbourg, Giberto Gil, Peter Gabriel, Ayo, Mayra Andrade), Five and a Feather restitue au plus près l’ambiance chaleureuse de sessions captées live où les instruments se répondent, s’imbriquent et composent l’écrin qui accueillera le principal instrument de cet album : la voix d’Awa. Ces mots qu’elle dépose délicatement ou laisse tomber sur les notes comme des larmes de joie ou de tristesse, coulant de cette source nommée l’amour.

Celui qu’on aimerait revoir un jour, mais qu’on sait parti pour toujours. Celui qui naît, s’étouffe et manque de s’éteindre jusqu’à ce qu’un souffle salvateur vienne raviver le brasier. Celui qu’on porte à l’être cher comme à un ami (Friendship). « Let Me Love You » et son amour qui pousse jusqu’à la folie, la déclaration à l’état pur « You Wil Be Mine » (seul titre à ne pas perler de la plume d’Awa mais de celle du mystique Slow Joe ) ou encore Here, en duo avec Faada Freddy, où l’évocation de l’amour de son prochain entre étrangement en résonance avec le sort des migrants qui périssent en mer ; passionnel, destructeur, déçu, romantique, universel : l’amour est le thème principal de Five and a Feather. Un disque écrit, composé et enregistré comme une fine dentelle constellée de détails qui ne se révèlent qu’à celui qui saura les débusquer.

AWA LY
12 mai 2017

Gracy Hopkins

HIP HOP

Gracy Hopkins puise son inspiration dans ses racines angolaises, brésiliennes et banlieusarde. Il transcende lebarrièremusicaleet linguistiques grâce à un astucueux mélange de rimes anglophoneet dexpressions françaises pour apporter au hip hop un nouvel air. 

Véritable artiste, musicien, auteur, compositeur, interprète. Ses expériences et son entourage permettent à sa créativité dévoluer projet après projet

Pas besoin dinterview poule connaître, son meilleumoyen dexpression: l'art, à travers lequel il se dévoile et partagce quil et vraiment

 

Gracy Hopkins
Ven. 12 mai 2017 20h30

Concert

Tarif prévente 10€ // Plein tarif 13,00 € Tarif réduit 12,00 €

BILLETTERIE

Achetez vos places de concert et de spectacle en ligne ! 

Playlist

Suivez-nous !

Playlist