La Chorale Féministe

Hot Bodies Choir : la Chorale Féministe

Ce projet de chorale féministe participative a été créé en 2017 en vue de la première édition du Queer ball for Hot Bodies Of The future qui a eu lieu le 3 juin 2017 à FGO-Barbara.

Le premier groupe de chanteuse a vu le jour après la mise en place de différents ateliers d’écriture, de réflexion et de chant choral mener dans le cadre de l’action culturelle à FGO-Barabra avec Gerald Kurdian.

Cette chorale se nomme aujourd'hui Hot Bodies Choir. Elle vit maintenant indépendamment de notre structure. Le projet continue cependant d'être soutenu par : FGO-Barbara, Le Point Ephémère, Le 104

La Chorale Féministe © Ameline Mahéo

Les Chorales HOT BODIES

Les chorales HOT BODIES s’inventent ensemble, spontanément, dans des contextes variés.

Elles réunissent des personnes qui s'identifient comme femmes autour d’une pratique d’écriture et de chant choral.

On y échange les expériences, les idées, les pratiques, à partir de lectures collectives de documents issus des activismes queer et féministes (Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne d’Olympe de Gouges, Cyborg Manifesto de Donna Haraway, Scum Manifesto de Valérie Solanas, etc) et ce vers l’écriture de textes féministes révolutionnaires.

Ces documents uniques, polyphoniques et indociles, constituent alors la base d’une partition chorale mise en musique électronique par Gérald Kurdian, arrangée ensemble et interprétée en public par tou.te.s les participant.e.s.

HOT BODIES est le troisième projet du cycle HOT BODIES OF THE FUTURE!, une thèse pratique menée par Gérald Kurdian depuis 2017 autour des relations qu’entretiennent les luttes féministes, queer, transpédégouine, LGBTQUIEA+ aux formes de joies et d’utopies collectives.

Cet ensemble à géométrie variable, dont le but est d’écrire et d’interpréter ensemble des manifestes queer-féministes chantés, a depuis pris de l’ampleur.

Workshop
Assistants Agnes Arsaelsdottir & Marion Schultz
Video Aloyse Leledy
Production Sarah Parolin
Concept Gerald Kurdian
Administration Décor de l’envers // Living en Mars  

Objectif pédagogique

Ce projet est fondamentalement créé pour participer à lutter contre les inégalités et les discriminations, les enfermements et catégorisations en sensibilisant les acteurs du projet à la création artistique.

La chorale propose de participer à une réflexion autour de l’identité, de la place de la femme, et plus largement un questionnement autour de la notion de genre, du désir et du corps dans notre société.

Intervenant : Gerald Kurdian

Gérald Kurdian, performer, musicien et artiste-radio, étudie les arts visuels à l’École Nationale d’Arts de Paris-Cergy avant d’intégrer le post-diplôme de recherches chorégraphiques Ex.e.r.ce 07 - Centre Chorégraphique National de Montpellier, sous la direction de Mathilde Monnier et Xavier Le Roy.

Ses concerts obliques - Royal Gala (2007), 1999 (2009), 18 Chansons (2010), My first club- song ever (2011), The Magic of Spectacular Theater (2012), La Solidité des choses (2014), TRKTV (2016) - sont pour lui des opportunités d’inventer des synergies entre les pratiques de la musique pop, de la performance et du documentaire.

Ils sont régulièrement présentés dans les contextes des arts visuels (Centre Pompidou - Metz, Fondation Cartier, MAC/VAL, Lieu Unique, Plateau Frac-Idf, Centre Clark - Montréal, etc), de la musique indépendante (Centquatre, Nouveau Casino, Festival des Rockomotives, Musiques Volantes, Rock en Seine, etc) et du spectacle vivant (Usine C - Montréal, Crossing the Line - New York, Festival des Inaccoutumés - Paris, Steirischer Herbst - Graz, WUK - Vienna, etc).

Depuis 2007, il compose des pièces radiophoniques et collabore entre autres avec l’Atelier de Création Radiophonique de France Culture. Dans ce cadre, il y échange avec des travailleuses du sexe - Je suis Putain (2007) - ou des danseurs - 6 mois, 1 lieu et le comportement de l’ensemble (2009) - et explore avec eux quelques unes des perspectives de nos corps contemporains.

En 2010, il remporte le prix Phonurgia Nova pour son projet - Menace, Fantômes (2011) - mené avec l’auteure Caroline Masini et développe depuis lors une série de projets utilisant l’écriture de chansons comme un prétexte au témoignage et à l’échange : Nos jours, absolument, doivent-être illuminés (2011) avec le cinéaste Jean-Gabriel Périot et un groupe de détenus de la maison d’Arrêt D’Orléans, Les Îles Artificielles (2014-15) avec un groupe d’employés d’une compagnie d’assurance.

Il compose pour des réalisateurs Héléna Villovitch - Le plus petit appartement de Paris (2014 - Collection Canal Plus) -, Louise Hervé & Chloé Maillet - The things we know (2009) -, Arnold Pasquier - Paramount (2010) - et Vincent Dieutre - Déchirés, Grave (2013) et des chorégraphes Mette Ingvartsen, Philipp Gehmacher, Eszter Salamon, Carole Perdereau et Eleanor Bauer.

Vainqueur du prix Paris Jeunes Talents 09, et repéré par le Grand Zebrock et le FAIR 2010, son premier album sous le nom de This is the hello monster! est sélectionné parmi les meilleurs albums de l’année 2010 du quotidien Libération.

En janvier 2016, il sort un deuxième EP, Icosaèdre, réalisé par Guillaume Jaoul et le musicien électronique Chapelier Fou.

Depuis 2016, il développe HOT BODIES OF THE FUTURE!, un projet de recherches performatives et musicales sur les formes alternatives de sexualité et les micro-politiques queer avec le soutien notamment du post-diplôme Arts et Création Sonore de l’ENSAB et des associations Emmetrop et Bandits-Mages. 

Il en présentera les premières formes entre 2017 et 2020 :

HOT BODIES - STAND UP, une performance solo

HOT BODIES - CHOIR, une chorale féministe

A QUEER BALL FOR HOT BODIES OF THE FUTURE, un évènement collectif et joyeux mélant workshops, conférences, projections et dj sets célébrant les acteurs des scènes queer et leur forces de partage.

BILLETTERIE

Achetez vos places de concert et de spectacle en ligne ! 

Playlist

ÉGALITÉ FEMME-HOMME

Suivez-nous !